27%

Montant amassé

189 084$

Objectif

700 000$

Clientèle Cible

Des statistiques américaines, reprises par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec dans le cadre de l’élaboration de la Politique de soutien aux personnes présentant une déficience intellectuelle, à leurs familles et aux autres proches (MSSS, 2001), situent la prévalence de la déficience intellectuelle (DI) à 3 % au sein de la population.

Dans Lanaudière, cela signifie que sur une population totale de 495 907 individus, près de 14 877 personnes pourraient donc avoir une DI en 2014. Environ 6 300 d’entre elles vivraient dans Lanaudière-Nord et un peu moins de 8 400 dans Lanaudière-Sud. De ces 8 400 personnes dans Lanaudière-Sud, si on regarde le nombre de personnes se situant entre 18 et 64 ans avec une DI, on en retrouve 5 497.

Pour les troubles du spectre de l'autisme (TSA), le taux de prévalence retenu par le ministère de la Santé étant de 15 cas pour 10 000 adultes et de 27 cas pour 10 000 enfants, ceci signifie que la population de Lanaudière pourrait compter environ 850 personnes présentant un TSA. De ce nombre, 360 vivraient dans Lanaudière-Nord et un peu moins de 500 dans Lanaudière-Sud, dont 275 seraient des adultes ayant un TSA.

Dans Lanaudière-Sud, en additionnant les 275 adultes présentant un TSA et les 5 497 ayant une DI, nous arrivons à un total de 5 772 personnes qui présentent une différence.

Considérant que le milieu naturel mènera inéluctablement à une Ressource Intermédiaire (RI) ou à un Centre d’Hébergement et de Soins de Longue Durée (CHSLD), nous pensons que nous ouvrons la porte à une avenue novatrice intéressante pour cette clientèle tant au niveau de la qualité de vie qu’au niveau des coûts engendrés.

En résumé, nous offrons une alternative qui est la poursuite du milieu naturel.

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing