Notre Projet

Projet de deux résidences supervisées pour jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle (DI), un trouble du spectre de l'autisme (TSA) ou un autre profil similaire, dans la MRC des Moulins et la MRC de L’Assomption.

Les résidents participant, malgré des limitations significatives ou des déficiences qualitatives et grâce à des services adaptés à leurs besoins, auront ainsi la chance de s'épanouir dans un enrironnement favorisant l'autonomie, la socialisation et l'entraide. Ils s'impliqueront dans la communauté et se réaliseront comme citoyen actif et intégré.

 

Objectifs

Le Pas de Deux soutient les objectifs suivants:

  • Offrir un milieu de vie normalisant qui favorise le développement des habiletés et des compétences nécessaires à la vie en logement semi-autonome.
  • Fournir les services adaptés aux besoins des locataires, de manière à compenser leurs limitations fonctionnelles, à répondre à leur quête d’autonomie et à se réaliser comme citoyens actifs et intégrés.
  • Répondre à un besoin criant maintes fois exprimé par des parents préoccupés par l’avenir de leurs jeunes adultes avec des besoins particuliers.
  • Briser l’isolement et créer un lien d’appartenance afin de permettre aux jeunes adultes de poursuivre leur vie en toute quiétude, lorsque leurs parents ne seront plus là.
  • Fournir des logements décents à prix modique et des installations connexes à des personnes à revenu faible ou moyen, vivant avec une différence et ne présentant aucun problème de comportement.

Clientèle Cible

Des statistiques américaines, reprises par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec dans le cadre de l’élaboration de la Politique de soutien aux personnes présentant une déficience intellectuelle, à leurs familles et aux autres proches (MSSS, 2001), situent la prévalence de la déficience intellectuelle (DI) à 3 % au sein de la population.

Dans Lanaudière, cela signifie que sur une population totale de 495 907 individus, près de 14 877 personnes pourraient donc avoir une DI en 2014. Environ 6 300 d’entre elles vivraient dans Lanaudière-Nord et un peu moins de 8 400 dans Lanaudière-Sud. De ces 8 400 personnes dans Lanaudière-Sud, si on regarde le nombre de personnes se situant entre 18 et 64 ans avec une DI, on en retrouve 5 497.

Pour les troubles du spectre de l'autisme (TSA), le taux de prévalence retenu par le ministère de la Santé étant de 15 cas pour 10 000 adultes et de 27 cas pour 10 000 enfants, ceci signifie que la population de Lanaudière pourrait compter environ 850 personnes présentant un TSA. De ce nombre, 360 vivraient dans Lanaudière-Nord et un peu moins de 500 dans Lanaudière-Sud, dont 275 seraient des adultes ayant un TSA.

Dans Lanaudière-Sud, en additionnant les 275 adultes présentant un TSA et les 5 497 ayant une DI, nous arrivons à un total de 5 772 personnes qui présentent une différence.

Considérant que le milieu naturel mènera inéluctablement à une Ressource Intermédiaire (RI) ou à un Centre d’Hébergement et de Soins de Longue Durée (CHSLD), nous pensons que nous ouvrons la porte à une avenue novatrice intéressante pour cette clientèle tant au niveau de la qualité de vie qu’au niveau des coûts engendrés.

En résumé, nous offrons une alternative et la poursuite des efforts de leurs familles et des acquis réalisés du milieu naturel.

Conseil d'administration

Composé de bénévoles dévoués et élus lors de l’assemblée générale annuelle, les membres du conseil d’administration se réunissent régulièrement et administrent les affaires de l’organisme.

France Boisvert, Présidente
Danielle Marsolais, Vice-présidente, Trésorière
Isabelle Marsan, Secrétaire
 
Élaine Bouclin, Administratrice
Brigitte Bourque, Administratrice
Lina Cloutier, Administratrice
Josée Lacasse, Administratrice
Marc Michaud, Administrateur
Francine Tremblay, Administratrice

 

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing